La marseillaise : ‘Il poétise les tombes de nos proches’

Dans le tranquille village de Cadolive où il vit, Yann Lepage peut se targuer d’avoir trouver, à 33 ans, le métier idéal, crée pour l’occasion et un carnet d’adresse qui ne cesse de désemplir.

La Marseillaise 14 Mai 2009

http://www.en-sa-memoire.be/wp-content/uploads/2011/09/lamarseillaise140509.pdf