Reprise de concession

Pour éviter une reprise de concession: Faites entretenir votre sépulture familiale.

Reprise de concession

Les communes attribuent, à la demande des particuliers, une parcelle de cimetière destinée à l’inhumation du défunt. Ce droit de propriété est appelé concession. Cette concession est payante et son prix est généralement lié à sa durée dans le temps.

La durée de ces concessions est généralement de 15, 30 ou 50 ans.

Historiquement existaient des concessions dites à perpétuité mais, faute de places suffisantes,  les cimetières les proposant sont de plus en plus rares.

Arrivée à échéance, la mairie prend, en principe, contact avec la famille afin de savoir si cette dernière souhaite renouveler la concession. Le cas échéant il lui suffit alors de s’acquitter des droits correspondants et la concession est alors renouvelée pour la durée souhaitée.

Toutefois, il arrive qu’après des déménagements successifs, la famille n’ai pas tenu informée la mairie de ses nouvelles cordonnées. Dans l’impossibilité de contacter la famille, la mairie dépose alors un panonceau sur la sépulture. Ce panneau annonce alors qu’une procédure de reprise de concession est en cours.

A noter toutefois qu’il appartient à la famille de se renseigner auprès des services municipaux afin de connaitre la date d’échéance de sa concession familiale.

Sans nouvelle de la famille dans un délai de un an après la pose de ce panneau, la concession redevient alors propriété de la mairie. La plupart des cimetières étant en manque de place, cette reprise de concession mène la plupart du temps vers une destruction du monument et au transfert des corps vers l’ossuaire municipal.

Cette issue est dramatique pour les familles qui y sont confrontées car elle est bien sûr irréversible.

Sachant cela, et si la perpétuation de la mémoire familiale est importante pour vous, mieux vaut prendre ses dispositions.

La première étape capitale est de communiquer à la mairie du cimetière concerné, ses coordonnées complètes, à jour, après chaque déménagement.

La deuxième disposition est l’entretien régulier du monument funéraire. En effet, même dans le cas d’une concession dite perpétuelle, une absence d’entretien et un état jugé « d’abandon » par les services funéraires peut entrainer une reprise de concession.

En faisant appel à En Sa Mémoire pour le nettoyage et le fleurissement de votre sépulture familiale, vous vous prémunissez contre une reprise de concession.

L’entretien vous garantit son maintient en bon état et notre présence quotidienne dans les cimetière vous assure d’être informé dans les plus brefs délais d’une arrivée à échéance de votre concession.